Véhicule et commissariat de police à MamoudzouSix personnes étaient en garde à vue mercredi suite aux violences qui ont frappé M’tsapéré dans la nuit de mardi à mercredi. Des voitures avaient été incendiées, et les forces de l’ordres, visées par des cocktails molotov. Une violence jamais atteinte depuis 2011.
Durant la nuit, trois auteurs présumés ont été remis à la police par la population, dont un enfant de 12 ans. Soupçonné de violences avec arme sur les policiers, il a été déféré au parquet. Dans la matinée de mercredi, une opération de police a permis d’interpeller deux autres jeunes identifiés comme des auteurs de jets de cocktails molotov, dont un « meneur » âgé de 21 ans.
Les perquisitions ont été fructueuses, puisque la police a retrouvé deux bidons d’essence, un chombo, un harpon et un pistolet à billes, utilisable pour faire peur comme une vraie arme en raison de son réalisme.
Le sixième gardé à vue est un jeune majeur qui s’est rendu aux policiers hier après-midi.

L’opération de la nuit avait nécessité la mobilisation de l’ensemble des fonctionnaires du commissariat en mesure de s’y rendre, et le renfort de deux pelotons de gendarmes mobiles qui avaient quadrillé le sud de la commune pendant le reste de la nuit.

image_pdfFaites un PDF avec l'article

Comments are closed.