Mansour Kamardine
Le député Mansour Kamardine et le ministre Gérald Darmanin
Le député Mansour Kamardine et le ministre Gérald Darmanin lors de leur rencontre le 8 septembre à Bercy

Première visite officielle de Mansour Kamardine au ministre de l’Action et des comptes publics, et engagement immédiat de ce dernier à venir à Mayotte. Mais quelle potion miracle le député lui a-t-il fait boire ?! « Quand on va voir le ministre du budget, c’est que le territoire qu’on représente a de gros soucis de financements. A Mayotte, je rappelle que les collectivités sont sous dotées, et que les fonds européens ne sont pas consommés parce que le conseil départemental doit avancer des fonds qu’il n’a pas », nous explique Mansour Kamardine.

Il chiffre à plus 130 millions d’euros la somme que l’Etat doit sur les compétences transférées mais non compensées, « à titre d’exemple, 15 millions d’euros sont versés pour le RSA, alors qu’il coute 32 millions au Département ».

Prochain cap, la sécurité

Les deux hommes se sont déjà rencontrés, sont tous les deux membre du parti LR, « je l’ai invité à se rendre compte par lui-même de la réalité de Mayotte. Quand les dossiers sont débattus en réunion interministérielle, ils passent ensuite par le budget. La venue du ministre permettra d’effectuer les arbitrages avec un regard nouveau. La visite d’un ministre du budget à Mayotte, c’est une grande première ! », se réjouit par avance le député Mahorais.

Mansour Kamardine est revenu le temps du week-end à Mayotte pour animer un grand congrès au plateau de Kani Keli, et repartait dimanche soir pour Paris : « Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, est auditionné par la Commission des lois sur son projet de loi sur la sécurité intérieure, je compte l’interroger sur ses orientations à Mayotte. »

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte