Réunion avec les débits de boisson

Le 16 novembre 2018 dernier, en partenariat avec le cabinet du Préfet et la gendarmerie de Mzouazia, la commune de Bandrélé a organisé dans ses locaux une matinée d’information en direction des gérants des établissements débiteurs de boissons alcoolisées. Il s’agissait de les sensibiliser sur la consommation excessive de l’alcool sur la voie publique et les conséquences de la vente de l’alcool aux mineurs.

Cela était également l’occasion de faire un rappel des différents arrêtés pris par la commune dans la lutte contre la consommation d’alcool sur la voie publique et annoncer les changements futurs : modification d’horaire de l’arrêté de 2016 portant sur l’interdiction de consommation d’alcool sur la voie publique à partir de 20h, arrêté fixant les horaires de vente de boissons alcoolisées pendant les week-ends, arrêté interdisant les rassemblements festifs à la plage sans déclaration auprès de la Police municipale

La gendarmerie en a profité pour insister auprès des gérants présents sur la nécessite de porter plainte afin qu’une procédure judiciaire soit engagée lors d’un cambriolage. « Toujours dans l’esprit d’assurer la tranquillité publique, un couvre-feu sera instauré prochainement. »

9 secteurs sous vidéo-protection

Rencontre sur la sécurité

Le jeudi 28 novembre, le maire Ali Moussa Moussa Ben avait convié Chaharoumani Chamassi, chargé de mission de préfet, Emmanuel Polpre, Major de la Gendarmerie de Mzouasia, Anne – Sophie Veresse, référent sureté de la gendarmerie de Pamandzi, pour, avec François Delaroque, DGS de la mairie de Bandrélé, tenir une réunion sur la sécurité.

« Un dispositif de vidéo protection va être mise en place dans la commune sur 9 secteurs. Les acteurs d’infractions pourront ainsi être facilement identifiés. Des agents assermentés seront désignés pour la visualisation et le contrôle des images. Le Maire aspire à assurer pleinement la sécurité de ses administrés, sans porter atteinte à leur vie privée. Ainsi, les espaces privées seront floutées, afin de respecter l’intimité des riverains. Une demande d’autorisation auprès de la préfecture doit être réalisée avant l’installation du dispositif. Le projet sera mis en place courant 2019 », rapporte la mairie.

A l’occasion de cette rencontre a été abordé le dispositif de participation citoyenne, qui va être mis en place dès janvier 2019, sur différents quartiers de la commune avec 10 référents identifiés. L’objectif est de sensibiliser les habitants des quartiers en les associant à la protection de leur environnement et les encourager à adopter une attitude vigilante et solidaire en informant les forces de l’ordre de tout fait particulier en composant le 17.

« Les volontaires doivent rester anonyme, ceci pour assurer leur sécurité ».  Pour le bon déroulement du dispositif une réunion d’information sur les missions des référents a été mise en place le 1er décembre ainsi qu’une réunion publique dans les quartiers pour sensibiliser les citoyens.

Par ailleurs, le maire invite toute la population et les associations de sa commune à prendre part au forum des associations de la commune de Bandrélé qui aura lieu, le samedi 08 décembre 2018, à partir de 8h à la place de l’ancien foyer des jeunes de Bandrélé.