Le parquet sur le terrain pour constater constater les dégâts engendrés sur le couvert boisé

Elle n’a pas perdu de temps Chloé Chérel: à peine nommée, la substitut du procureur en charge de l’environnement s’est rendue en forêt départementale de Majimbini-Madjabalini à l’invitation de l’agence territoriale de l’Office National des Forêts (ONF) à Mayotte et du Service des Ressources Forestières (SRF) du Conseil Départemental de Mayotte.

Elle était accompagnée de Tanguy Courroye, substitut du procureur en charge des mineurs ainsi que de Simon Pradeau, en charge de la Police de l’eau à la Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DEAL).

“Cette visite dans l’une des forêt les plus remarquables de l’île, a permis d’aborder tous les aspects de la gestion forestière et plus spécifiquement de la police forestière en matière d’infractions et de suivis des procédures engagées auprès du parquet par les agents forestiers assermentés de l’ONF et du SRF. Les thématiques abordées auront été notamment :

Culture sur brûlis et défrichements illégaux

– Les défrichements non contrôlés
– Les incendies : culture sur brûlis
– Les occupations illégales
– Le pâturage illégal

La substitut du procureur aura pu constater les dégâts engendrés sur le couvert boisé par les contrevenants et réaffirmer son soutien aux agents forestiers dans leur lutte contre les infractions au code forestier.”