Une case détruite à Koungou ce 14 mai 2016

Alors que les opérations qui consistent à chasser les ressortissants Comoriens -quelle que soit leur situation administrative- se multiplient, une cinquantaine d’associations doit se retrouver ce lundi matin Pointe Mahabou pour décider d’une structuration et d’une réaction.

Si le message est toujours porteur d’apaisement, il s’agit de trouver une solution d’hébergement aux personnes « décasées » dans les villages du sud durant le weekend. L’occupation de la place de la République à Mamoudzou, entamée hier, semble actée le temps que les personnes soient relogées, mais la question se pose d’une position commune à plus long terme.

La réunion de la Pointe Mahabou vise donc également à réfléchir à retisser des liens entre les communautés alors les tensions atteignent un niveau d’une rare intensité.

Une case détruite à Koungou ce 14 mai 2016
Une case détruite à Koungou, lors d’une opération pour chasser des Comoriens, ce 15 mai 2016