POlice voiture 3`Un infirmier victime de délinquants à Kawéni, ce n’est malheureusement pas rare. Mais qu’un infirmier s’en prenne à un groupe de jeunes, c’est déjà moins fréquent.
Les faits remontent au 8 février dernier. Peu avant 4 heures du matin, un infirmier du CHM en quête de produit stupéfiants a abordé un groupe de jeunes alors qu’il sortait du Zénith. Ivre, il leur a remis la somme de 30€, espérant obtenir de la drogue en retour. Mais les trois hommes abordés ne lui ont rien donné, et il s’est énervé. Il a alors sorti un scalpel et a frappé un des individus avec, causant une blessure heureusement superficielle. Suite à ces faits le praticien a été arrêté et déféré au parquet. Il a dans un premier temps prétendu avoir été agressé en sortant de boîte, avant que l’enquête ne déroule le scénario mentionné ci-dessus. Une information judiciaire a été ouverte pour faire toute la lumière sur ces événements.

Vol élucidé au rond-point manguier
Lundi, un groupe de quatre jeunes accostait leur victime qui marchait en direction de son domicile. L’un d’eux tentait de lui arracher son téléphone et n’y parvenant pas, un deuxième individu lui prêtait main forte en portant des coups à la victime qui finissait par lâcher son bien, relatent les policiers. Les voleurs se sont alors enfuis. Par la suite, la victime a contacté la police en donnant la description des individus, ce qui a permis de procéder à l’interpellation de l’un d’eux trouvé porteur d’un couteau et de produits stupéfiants. La victime reconnaissait deux autres personnes sur les fichiers de police, ce qui a permis à la BAC de les interpeller tous les deux.

Agression sur les marches du CHM
Plusieurs cambriolages et agressions ont ciblé le centre-ville de Mamoudzou, notamment les abords du CHM ces derniers jours. Une personne a même été agressée sur les marches de l’hôpital le 13 février à 21h. « Alors que la victime montait les escaliers en direction du CHM elle était encerclée par 4 individus. Elle recevait plusieurs coups d’objet contendant ainsi que des coups de coude tandis qu’un autre agresseur l’immobilisait afin de lui arracher son téléphone portable. Une enquête est en cours conduite par le commissariat » détaille la police.

Il conduit ivre et frappe un policier

Ce jeudi matin, vers 3 h15, un homme a été contrôlé à Mamoudzou après plusieurs infractions au code de la route.  » Il présentait une alcoolémie de 0,66 mg/l. d’air expiré. Interpellé, il a été placé en dégrisement. Mais alors qu’il était conduit en cellule, il a porté un violent coup de tête à un fonctionnaire de police qui a reçu deux jours d’ITT.