Un homme s’est évadé ce samedi après-midi du commissariat de Mamoudzou. Soupçonné de viol, il est activement recherché par les forces de l’ordre.

Il était 16h10, lorsqu’un homme placé en garde à vue s’est fait la belle du commissariat de Mamoudzou. Appréhendé dans la nuit en flagrant délit, l’homme est soupçonné, de vol et de viol. Il n’a pas eu à faire preuve d’une grande ingéniosité pour s’enfuir des locaux policiers. Il y aurait eu un défaut de surveillance selon une source policière. La porte de sa cellule de garde à vue n’a, semble-t-il pas été correctement verrouillée, l’homme s’en est rendu compte et a réussi à se faufiler discrètement dans les couloirs sans attirer l’attention sur lui.

Arrêté vers 1 heure du matin en état d’ébriété et soupçonné de viol, il devait être entendu pour sa première déposition lors de son évasion. Les policiers ont dû attendre que son taux d’alcoolémie soit redescendu avant de l’interroger. Sa clairvoyance retrouvée, il en a profité pour s’échapper.

Toutes les forces de l’ordre ont reçu le signalement de l’homme, de nationalité française, afin qu’il soit retrouvé dans les plus brefs délais.

En août dernier deux hommes condamnés à purger des peines de prison ferme, dont un pour viol, à la maison d’arrêt de Majicavo s’étaient évadés.

A.L.