Un gendarme installé dans un quartier SIM de Coconi a été blessé par deux individus qui cambriolaient l’appartement de son voisin, ce samedi 28 mai dans la soirée. Le militaire, alerté par les cris au domicile du dessus, s’était précipité pour porter assistance. Deux individus armés agressaient violemment son voisin pour lui voler ses téléphones portables.

Gendarmerie gendarme de dosA l’arrivée du gendarme, un des agresseurs a pris la fuite mais par le second qui lui a asséné un coup de couteau au niveau du cou, occasionnant une blessure de 5cm sans gravité. Le militaire également été blessé à la main droite et au coude. Son certificat médical mentionne une incapacité de travail de 15 jours.

Avec l’aide de témoins, l’agresseur a été interpellé et remis à la patrouille de la brigade de Sada où il a été placé en garde à vue pour tentative d’homicide et vol aggravé. A noter que le mis en cause s’est fracturé la main en frappant le mur de la chambre de sûreté. Il a dû être transporté au CHM pour subir un examen.
Le co-auteur des faits a été interpellé à son tour dimanche à Sada et placé en garde à vue.

Le gendarme a déposé plainte et a demandé à bénéficier de la «protection fonctionnelle», une mesure permettant à un fonctionnaire de bénéficier par exemple d’une assistance juridique lorsqu’il est victime d’une infraction à l’occasion ou en raison de ses fonctions.

Ils ont, tous les deux, été présentés à un magistrat ce lundi.