Un dealer de bangué présumé a été mis en examen et placé en détention provisoire. Il aurait reconnu auprès des gendarmes de Mtsamboro avoir effectué une dizaine de livraisons a des revendeurs entre mars et octobre 2016. Son petit commerce lui aurait permis d’écouler pas moins de 10kg de marchandise.

gendarmerie-mayotteLes enquêteurs étaient sur sa trace depuis le 16 octobre 2016. Ce jour-là, deux personnes sont contrôlées par les douanes et pas de chance pour elles: elles sont en possession d’un sac rempli de 511 grammes de bangué conditionnés en «balais». L’un des deux individus prend la fuite mais le second fait l’objet «d’une retenue douanière».

L’enquête démarre et permet d’identifier le fournisseur des deux individus. Interpellé et placé en garde à vue ce dernier aurait reconnu son implication et expliquait le détail des opérations entre les 3 protagonistes. C’est lui qui réceptionnait des ballots de bangué pour ensuite les remettre à ses comparses chargés de la vente du produit.

Les deux autres protagonistes sont également convoqués au tribunal mais laissés libres.