Face aux enjeux démographique et économique, la mairie de Sada a choisi deux options d’investissement:

Anchya Bamana, maire de Sada

« En 10 ans la population de Sada a augmenté de 30%. Les services de la municipalité ont dû s’adapter à cette croissance de la population en développant de nouvelles prestations à l’attention des usagers et en facilitant l’accès aux productions locales. La commune de Sada s’est engagée dans une politique de revitalisation du centre bourg. Dans cette optique elle programme notamment la reconstruction de l’hôtel de ville en un site unique afin d’accueillir les usagers dans les meilleures conditions tout en répondant aux nouvelles obligations confiées aux mairies. Ce nouveau bâtiment permettra aux agents d’exercer leurs fonctions dans un environnement aux normes et sécurisé, en remplacement d’un hôtel de ville répartis sur plusieurs sites vétustes.

En outre la commune lance la construction de la maison de l’économie sociale et solidaire pour permettre aux producteurs locaux (productions agricoles et de la mer et artisanat) de vendre leurs produits dans un lieu dédié, fonctionnel et aux dernières normes d’hygiène.

Le 22 février dernier, l’AFD a octroyé deux financements à la commune de SADA ayant donné lieu à la signature d’une convention de prêt d’1M€ pour lancer les études et le début des travaux du nouvel hôtel de ville et au préfinancement de la subvention européennes FEADER pour 376 930 € dans le cadre de construction de la maison de l’économie sociale et solidaire. »

image_pdfFaites un PDF avec l'article

Comments are closed.