Code pénalLe délibéré de l’affaire de décasage du 16 mai à Bouéni, qui devait être livré ce mercredi 5 avril, est prorogé à une date ultérieure, apprend-on ce matin.

Le jugement s’était tenu le 15 mars. Il était revenu sur l’opération menée avec violence par une centaine d’habitants qui avaient délogé une locataire en situation régulière et ses enfants, parce que suspectée d’héberger des personnes en situation irrégulière. Cette dernière avait déposé plainte. Une affaire sensible alors que des menaces de nouveaux décasages sont proférées, et que leurs auteurs en appellent aux maires.

Les explications fournies au JDM par le tribunal sur ce report, portent sur le fait que « le tribunal n’a pas été en mesure de délibérer collégialement sur tous les aspects. »

La nouvelle date de rendu du délibéré sera annoncée à l’audience de ce mercredi.