Les organisations syndicales du second degré SNES, le SNEP, la CGT, FO et Sud éducation appellent les enseignants du second degré à participer «massivement» à la journée de grève et de manifestation de ce mardi 19 mai 2015.
Cette intersyndicale compte s’associer au mouvement national d’opposition à la réforme du collège portée par la ministre de l’éducation nationale Najat Vallaut-Belkacem.
Pour ces syndicats, la liste des motifs de manifestation est longue :
«I/ Contre une disparition programmée des disciplines :
– Contre la diminution déguisée des horaires disciplinaires par l’AP et l’EPI.
– Contre la globalisation d’enseignements et la mise en concurrence des disciplines.
– Contre la suppression massive d’options et des langues anciennes, fondement de notre culture européenne.
– Contre une refonte des programmes nationaux sans horaires disciplinaires affaiblissant les savoirs.

II/ Pour un fonctionnement démocratique des établissements :
– Contre une modulation des horaires disciplinaires dans chaque établissement qui consacrera une éducation à deux vitesses.
– Contre une « autonomie des établissements » qui se confond avec l’autonomie et l’autoritarisme des chefs d’établissement.
– Pour un véritable temps de concertation des équipes pédagogiques pour développer l’accompagnement des élèves.

III/ Pour une amélioration des conditions de travail
– Pour un plan ambitieux de construction et de rénovation de collèges et de Lycées qui puisse véritablement faire face aux sureffectifs.
– Pour une baisse du nombre d’élèves par classe dans tous les collèges de l’île : le classement REP des collèges de Mayotte ne va faire baisser les effectifs par classe dans aucun de ceux-ci à la rentrée prochaine !
– Pour un classement REP de tous les lycées de Mayotte… qui s’accompagne de véritables moyens supplémentaires.»
L’intersyndicale appelle à un rassemblement à 9h devant le vice-rectorat

image_pdfFaites un PDF avec l'article

Comments are closed.