La note interne qui fait polémique

Le site de Mayotte la 1ère a diffusé ce mercredi soir dans son journal télévisé un message, indiqué comme note interne à la compagnie Air Austral. On peut y lire des indications sur une campagne « tarif LIGHT », dont serait privée Mayotte : C’est un fait culturel avéré, le mahorais ne sait pas voyager SANS BAGAGES (…) Il est indispensable de briefer votre équipe sur l’interdiction de vendre aux mahorais de base du tarif LIGHT ».

Quelques heures après cette fuite, la compagnie diffusait un communiqué dans lequel elle « regrette et déplore vivement les propos qui ont pu être tenus », et confirme bien qu’il s’agit d’une « note technique aux agences de voyage mahoraises ».

Si en dépit du prix prohibitif du billet, la compagnie voulait se faire aimer de sa clientèle mahoraise qui lui assure une grosse « base » de ses recettes, elle ne pourrait plus mal s’y prendre.

D’autre part, on ne saurait trop lui conseiller d’améliorer sa communication : des avions ont été annulés puis décalés au départ de Mayotte pour Roissy ces derniers jours, sans qu’aucun communiqué ne soit diffusé. Et lorsque nous avons cherché à avoir des informations sur l’annulation de celui du 25 juin par exemple, pas de réponse immédiate, mais en différé un « non, nous n’avons aucune annulation à déplorer », énoncé de façon on ne peut plus condescendante. Pour ensuite rajouter sur le même ton que s’il y a bien annulation, « il n’y a aucun problème technique », alors que c’est la justification qui avait été donnée aux passagers.

Si la compagnie présente ses « plus sincères excuses » à « ceux qui ont pu être heurtés par ces termes déplacés », c’est à dire tous les habitants de l’île, en indiquant que le nouveau « tarif light » sans bagage « est bien ouvert à toute sa clientèle », il va falloir rattraper ce gros couac et changer de mode de communication à destination de Mayotte.

Le PDG Marie-Joseph Malé doit tenir une conférence de presse ce vendredi.

A.P-L.
Lejournaldemayotte.com