Premiers tests réussis par Mickaël Tournadre et Noeline Saïd Azali

« Tuuuut ! « , la sirène de la barge retentit depuis votre tablette : vous êtes à l’étape n°1, au début de l’aventure qui va vous faire voyager à travers le Rocher, ce quartier de Petite Terre. Une voix s’élève, vous revenez a l’époque où le rocher Dzaoudzi est le siège des sultans de Mayotte. En retraçant ainsi l’histoire du quartier, le MuMa vient de faire un grand pas au XXIème siècle dans la présentation du patrimoine de Mayotte.

Lorsque vous arriverez au Musée de Mayotte (MuMa) ce samedi de Journée Européenne du Patrimoine, la rayonnante Noeline Said Azali, médiatrice du Muma, vous accueillera avec une tablette. Pas de casque ou de barrette comme vous avez pu en voir dans de musées nationaux ou internationaux, c’est un premier pas. Il y a quatre audio guide au musée, et c’est par petit groupe qu’accompagné avec un médiateur, vous allez arpenter ce site chargé d’Histoire.

Démonstration sur le Smartphone par Christine Coulange

Christine Coulange, Directrice artistique chez Sisygambis, travaille depuis 3 ans avec le MuMa, et est en charge de cette réalisation. Les textes ont été écrits par l’ancienne directrice des Archives départementales, Pauline Gendry, Abdoul-Karime Ben Saïd, directeur du MuMa et Isabelle Denis, historienne.

Tout est parti d’un travail avec et pour les enfants, explique Christie Coulange : « Dans le cadre d’un atelier intitulé, ‘C’est mon patrimoine’, je me suis aperçus que les visite touristique du Rocher se faisait au moyen de feuilles plastiques ». Or, l’artiste a l’habitude de travailler sur des documentaires, puisqu’on lui doit le documentaire « Peuples de l’océan Indien », et « Aventuriers des mers », co-produit avec l’Institut du monde arabe, et notamment présenté au MUCEM (Marseille).

Un parcours en flash code

Le plan du Rocher tel qu’il apparaît sur le Smartphone

Un partenariat se crée alors autour du projet d’un audio guide, avec le Centre Universitaire qui traduit les textes avec l’association Shime, en kibushi, shimaore et anglais, et l’animatrice de Mayotte la 1ère, Saandati, prête sa voix.

Au final, 12 étapes commentées, avec photos d’époque et actuelles, notamment pour un boulevard des crabes qui ne s’empruntait qu’à marée basse autrefois. Et le tout, disponible gratuitement sur le web. Pour en avoir un aperçu, allez sur le site guidigo.com, puis cliquez sur « Le Rocher de Dzaoudzi », et laissez vous mener à travers l’Histoire et la géographie du lieu.

Et ce n’est pas tout ! Pour lancer les JEP 2018, des panneaux fixe indiquant l’étape ont été mis en place, « ils sont munis de flash code ». Il faut évidemment avoir téléchargé auparavant sur votre portable une appli flash code (par scanlife ou qr-code).

Le premier panneau muni d’un flash code

La visite de l’ensemble du quartier historique dure environ 45 minutes. Il n’y a qu’un seul médiateur dédié aux visites, il faudra donc prendre son mal en patience s’il y a foule pour tester ce nouveau mode de visite. Ou alors, partir en amoureux, et faire votre propre parcours depuis votre Smartphone !

Bonne visite de ce quartier patrimonial de Mayotte.

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com