Anthony Tétard au micro, aux côtés de Salim Nahouda et de la délégation
Les représentants de la Fédération nationale Ports et docks à Longoni en février dernier

Ce n’est pas la 1ère fois que la puissante Fédération nationale des Ports et Docks CGT intervient au port. Que ce soit en soutien des agents de la SMART, ou de ceux de Mayotte Channel Gateway. Elle a de nouveau adressé un communiqué adressé à Ida Nel, en sa qualité de présidente de Mayotte Channel Gateway.

Lors de leur visite à Mayotte en février dernier, elle n’avait pas voulu les recevoir, comme le rappelle son Secrétaire général Tony Hautbois. Le courrier (MADAME NEL – MCG – RESPECT DU PROTOCOLE DU 06 MARS 2017 – MISE A PIED CONSERVATOIRE DU DS CGT), daté de ce mardi, fait écho au déblocage par la force du port dont le portail était bloqué par les grévistes de MCG depuis la semaine dernière.

Ils réclament le respect du protocole du 6 mars dernier qui avait mis fin à un premier mouvement, et la levée de la mise à pied du délégué syndical CGT Attoumani Ben Atchou Mari. S’adressant à Ida Nel, la Fédération Ports et Docks considère que « vos agissements et votre attitude prouvent, une fois de plus, que l’absence de dialogue et le non-respect vis-à-vis de vos salariés et travailleurs portuaires de Longoni sont une marque de fabrique consternante de votre part : « trop, c’est trop! »

Il dit espérer un geste d’Ida Nel, « avant le 23 mai, réunion de notre Bureau fédéral qui déterminera les éventuelles modalités d’action à mettre en oeuvre. » La menace d’une action nationale avait déjà été brandie par le passé.

A.P-L.

Le Journal de Mayotte

image_pdfFaites un PDF avec l'article

Comments are closed.