Thomas Degos

On ne sait jamais si le fait qu’un ancien préfet entre rue Oudinot est bénéfique ou pas à l’ancien territoire où il a exercé. En tout cas, Thomas Degos n’aura pas fait semblant de s’intéresser à Mayotte et c’est un quasi-professionnel des outre-mer qui prend le poste de directeur de cabinet de la ministre Annick Girardin.

C’est officiel, Thomas Degos a été nommé le 12 avril Directeur de cabinet de la ministre des Outre-mer Annick Girardin, succédant ainsi à Dominique Sorain, désormais délégué du gouvernement et préfet de Mayotte. Drôles de chaises musicales puisque Thomas Degos arrivait à Mayotte en 2011 comme préfet, poste qui lui aura valu sa titularisation.

Thomas Degos avec Mansour Kamardine en janvier 2012

Il avait affronté la pire crise que Mayotte ait connue jusqu’alors, en durée tout au moins, pour exclure 1993. Deux mois après son arrivée, les syndicats appelaient à descendre dans la rue au motif de la Vie chère, dans un mouvement non structuré, qui avait plongé l’île dans un chaos social dont la violence fut sans commune mesure avec ce que l’on vient de traverser. A presque 40 ans, le tout jeune et nouveau préfet, énarque et licencié en Histoire, avait alors tenté de comprendre celle de Mayotte, en allant en plein mouvement social qui l’avait surnommé « Bogoss », à la rencontre de ceux qui avait participé à sa construction, notamment Zoubert Adinani et Zaina Méresse, Chatouilleuse, (décédés tous deux en 2014).

La ministre des Outre-mer Marie-Luce Penchard n’avait pas réussi à éteindre le feu en 2011

A l’issue de la crise, la mise en place par le ministre Victorin Lurel du Bouclier Qualité Prix est un exemple de ce que Thomas Degos a toujours prôné : l’adaptation des politiques publiques aux spécificités des Outre-mer pour que cela fonctionne. Il avait notamment incité l’Adie à s’installer à Mayotte en 2011, pour financer les micro-crédits dont le succès ne se dément pas, et permet à des particuliers de créer leur emploi et d’en vivre.

Les outre-mer, il ne les aura que peu quittés, puisqu’il partait ensuite comme Directeur, délégué général à l’Outre-mer, et après avoir été préfet du Morbihan et DGS de la métropole du Grand Paris. Il intègre désormais le cabinet d’Annick Girardin. Un ministère qu’il connaît bien donc, et au sein de sa gestion de l’ensemble des Outre-mer, celle de Mayotte sera portée par l’œil d’un connaisseur.

A.P-L.
Lejournaldemayotte.com

image_pdfFaites un PDF avec l'article

Comments are closed.