Comité de l'eau et de la biodiversité: Anchya Bamana et Nailane-Attoumane Attibou (Photos: préfecture de Mayotte)

Une nouvelle instance est née ! Fini le comité de bassin. Voici le Comité de l’eau et de la biodiversité. Ce changement qui concerne les départements d’Outre-mer est devenu une réalité à Mayotte avec la séance inaugurale de ce nouveau comité ce mercredi 12 juillet 2017, pilotée par le préfet qui est également coordonnateur de bassin de Mayotte.

Comité de l'eau et de la biodiversité: Anchya Bamana et Nailane-Attoumane Attibou (Photos: préfecture de Mayotte)
Comité de l’eau et de la biodiversité: Anchya Bamana et Nailane-Attoumane Attibou (Photos: préfecture de Mayotte)

Il s’agit d’une assemblée de 39 membres regroupant différents acteurs de la sphère publique et de la société civile. Elle est chargée de débattre et de définir de façon concertée les grands axes de la politique de gestion des ressources en eau et de préservation de la biodiversité à l’échelle du bassin hydrographique de Mayotte.
Il revient à ce comité d’élaborer et de suivre la mise en œuvre du Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) et de la stratégie régionale de la biodiversité. Son avis sera également pris en compte lors de l’élaboration du Schéma d’Aménagement Régional (SAR) pour la préservation des continuités écologiques.

La maire de Sada Anchya Bamana est désormais la présidente de ce comité après son élection au 1er tour de scrutin, à la majorité absolue. Le vice-président est Nailane-Attoumane Attibou, représentant des associations agréées de protection de l’environnement, également été élu à la majorité absolue dès le 1er tour.
La prochaine réunion de ce comité de l’eau et de la biodiversité est prévue avant le mois d’octobre prochain.

Comité de l'eau et de la biodiversité: la séance inaugurale qui a installé la nouvelle instance (Photo: préfecture de Mayotte)
Comité de l’eau et de la biodiversité: la séance inaugurale qui a installé la nouvelle instance (Photo: préfecture de Mayotte)
image_pdfFaites un PDF avec l'article

Comments are closed.