La gendarmerie a communiqué sur un déploiement de forces de l’ordre impressionnant ce mercredi à Majicavo-Dubaï. Il s’agissait d’une opération de police judiciaire menée pour interpeller les auteurs présumés des caillassages du lundi 7 septembre. Deux individus ont été entendus et mis en garde à vue, les investigations se poursuivent.

Ce fameux lundi 7 septembre vers 10h, 11 fonctionnaires de la Police aux frontières (PAF) avaient été pris à partie alors qu’ils tentaient d’interpeller un étranger en situation irrégulière qui était tombé du toit d’un immeuble en s’échappant.

Une centaine de personnes s’était rassemblé obligeant les policiers à se retrancher dans une maison avant d’être extraits par la gendarmerie. Lors de l’opération qui avait mobilisé une trentaine de gendarmes, les forces de l’ordre avaient fait l’objet de caillassages et avaient été obligées de répliquer avec des grenades lacrymogènes.

Le procureur de la République a confié l’enquête à la brigade de Mamoudzou et à la section des recherches de Pamandzi.