L’enregistrement des séismes montre une accalmie ces dernières semaines

On s’était déshabitué, mais la fièvre du samedi soir a gagné l’essaim du séisme, avec un réveil plus fort que les autres à 22h45.

La préfecture en annonce d’ailleurs plusieurs, en indiquant de “nouvelles secousses ressenties dans la soirée du 23 juin, avec une secousse à 22h45 évaluée à 4.9 à 40 km au SE de Mamoudzou selon les sites internationaux et d’autres secousses en attente d’évaluation.
L’évaluation du BRGM est en attente”.
Un autre séisme s’est fait sentir vers 3h10 dans la nuit de samedi à dimanche, évalué à 4,3 par les sites internationaux.