Les containers ne peuvent plus être stockés sur le quai n°1

Les transitaires qui assurent les opérations administratives pour les importateurs et les exportateurs, indiquent dans un communiqué qu’ils ne feront plus les avances des droits de Douane aux clients en difficultés de paiement.

« En effet, à ce jour nous avons tous engagé des sommes conséquentes  pour les quelles nous ne pouvons être payés puisque nous ne pouvons livrer aucun client depuis plus de deux semaines ; clients qui eux ne pouvant travailler normalement ne peuvent plus honorer nos factures dont 90% du montant de celles-ci sont constitués d’avances de droits et taxes, frais portuaires, fret et autres.

Ce matin après consultation de leurs comptes bancaires, certains adhérents constatent déjà des impayés et rejets d’effets bancaires !

En 2011 ,le receveur principal de Longoni et nous mêmes avions passé un accord permettant des délais et reports de décades douanières  ,aujourd’hui nous ne réitérerons  ce qui nous a déjà beaucoup trop coûté par le passé dont la mise en danger de nos personnels et matériels .

Notre profession depuis la départementalisation supporte ,au travers des divers mouvements  sociaux et grèves , une moyenne de  45 jours/an d’inactivité totale, hélas nous constatons avec le temps que rien ne va dans le bon sens ici ! »