A Chirongui, la réforme est en place mais ne fait pas l'unanimité.

Le 7 décembre, l’association des parents d’élèves (CSF) qui est mobilisée avec le SNUipp-FSU Mayotte contre les rythmes scolaires était reçue au ministère de l’Éducation Nationale par Mr Ledroit, conseiller territoires et politiques interministérielles, Monsieur  Vidal, conseiller Outre-Mer sur les questions d’Éducation, Mme Dutertre, assistante parlementaire et Mr Cayol, conseiller éducation de la ministre des Outre-mer. Port Said Anssuffoudine, Secrétaire Départemental Adjoint du SNUipp-FSU Mayotte y a représenté le syndicat SNUipp-FSU.

« La délégation a exclusivement abordé le problème des rythmes scolaires à Mayotte. Les conseillers du ministre ont indiqué qu’un travail sur les rythmes est plus largement sur les conditions de scolarisation des enfants à Mayotte va être effectué. Des diagnostics vont être engagés dans les écoles pour mesurer les manquements. Le Ministre de l’Éducation Nationale se déplacera dans le département dans le 1er semestre 2018 », indique le SNUipp-FSU qui espère que la décision d’adaptation des rythmes sera prise en 2018.

image_pdfFaites un PDF avec l'article

Comments are closed.