soleilL’exercice est toujours délicat, particulièrement dans les îles de l’océan Indien, mais Météo France parvient à relever le défi des prévisions trimestrielles. Ce jeudi, les prévisionnistes publient les résultats de leurs travaux pour les 3 mois à venir et une fois encore, les températures devraient être plus élevées que la moyenne.

Ce n’est pas vraiment une surprise, tant le thermomètre a tendance à s’affoler ces dernières années et même ces derniers mois. Mai 2017 est ainsi le 2e mois de mai le plus chaud jamais enregistré à Mayotte avec 28,3°C en moyenne, soit un écart de 1,2°C par rapport à la normale. Le record n’est pas bien vieux, il est encore détenu par le mois de Mai 2014.

Pour juillet, août et septembre 2017, «les températures à Mayotte devraient être sensiblement au-dessus des normales (de l’ordre de +0,6°C), ce qui les placerait parmi les plus élevées de l’historique des relevés, à l’image des 5 ou 6 dernières années», révèle Météo France.

Tempétature de l'océan comparée aux normales sur les 30 derniers jours. En orange et rouge des températures supérieures aux normales (source: Météo France)
Températures de l’océan comparées aux normales sur les 30 derniers jours. En orange et rouge, les températures supérieures aux normales (source: Météo France)

Cette situation est à mettre en lien avec des températures de surface de l’océan qui devraient restées, elles-aussi, au-dessus des normales pour l’ensemble du nord du Canal du Mozambique.

Pas de nouveau Niño en vue

Du côté des pluies, la prévision est plus difficile en cette saison. Traditionnellement durant l’hiver austral, la pluviométrie est faible, de l’ordre de 50 à 100mm sur 3 mois. Les écarts par rapport aux normales sont donc généralement faibles. Les 3 prochains mois devraient se situer dans les normales. Météo France n’a en effet pas constaté d’anomalie importante dans la circulation atmosphérique régionale.

Parmi les éléments analysés par Météo France, une bonne nouvelle : la crainte d’un retour à des conditions «El Niño» qui pouvait être envisagé pour le second semestre 2017 semble désormais «peu probable».

Les prochaines prévisions pour fin septembre

Les 3 scénarios de prévisions de pluie pour juillet août et septembre 2017 dans les 4 zones météo de Mayotte
Les 3 scénarios de prévisions de pluie pour juillet, août et septembre 2017, dans les 4 zones météo de Mayotte

Ces prévisions saisonnières ne sont pas les mêmes que celles établies au quotidien et qui se montrent bien plus précises. A l’échelle d’un trimestre, il s’agit de probabilités qui permettent de dégager de grandes tendances, plus chaud ou plus froid, plus sec ou plus humide que la normale.

Si les océans et les anomalies de circulations des masses d’air jouent un rôle, il n’est pas toujours aisé de déterminer les scénarios météo qui vont se mettre en place pour un petit territoire comme Mayotte. Les modèles numériques du climat ne permettent pas d’appréhender le rôle de l’insularité et du relief sur le climat local et sa variabilité. Mais Météo France parvient tout de même à adapter ses méthodes.

Si pour le trimestre à venir, l’enjeu est limité, les prochaines prévisions saisonnières pour octobre, novembre et décembre seront suivies avec attention. On saura alors si Météo France prévoit un nouveau retard dans la mise en place de la saison des pluies, avec les conséquences que l’on peut désormais imaginées facilement. Ces prochaines prévisions seront disponibles fin septembre.

RR
www.lejournaldemayotte.com