La ville de Sada

La Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire (banlieue nantaise) vient de délibérer pour un projet de coopération avec la ville de Sada. Une information que vient de donner la maire de la commune mahoraise en glissant un extrait du journal local.

Le sénateur Joël Guerriau lors de sa visite à Mayotte
Le sénateur Joël Guerriau lors de sa visite à Mayotte

Joël Guerriau, le maire de cette localité du sud-est de Nantes avait découvert Mayotte dans le cadre de ses fonctions sénatoriales : « un site exceptionnel où les communes se trouvent confrontées à une situation compliquée en raison des flux migratoires. », rapporte le média. Il nous avait en effet confié son étonnement face aux besoins en développement de l’île.

C’est donc en constatant le différentiel de moyens mis à disposition que Joël Guerriau a décidé de venir en aide la ville du sud-ouest de Mayotte. Cette coopération prendra la forme d’un échange de compétence entre agents des services de Saint-Sébastien et Sada, une annonce qui réjouit Anchya Bamana, sa maire.

Pour la finaliser, Kambi Saïd, directeur général des services à Sada, s’est rendu sur place et y a exposé les besoins de sa commune lors du dernier conseil municipal.

Il a rappelé la jeunesse des communes à Mayotte, avec une décentralisation qui est arrivée sur des administrations non structurées : « Aujourd’hui, on nous demande d’être au même niveau qu’une commune comme la vôtre en terme de voirie ou d’assainissement. Cela nous est très difficile. »

D’autant plus que les élus ne sont pas formés pour gérer de tels défis. Un accompagnement qui est le bienvenu donc, mais qui mérite une précision : la « mise en place d’une coopération technique avec la ville de SADA (Mayotte) » est inscrite au 9ème point de l’ordre du jour du Conseil municipal du 22 mai 2015, sous l’intitulé « Relations internationales ». Si, si, Mayotte est bien un département français !

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte