C’est le Salon qu’il ne faut louper, celui où les tours opérateurs, ces professionnels du tourisme qui organisent des séjours touristiques, sont très courtisés. Il vaut mieux faire partie de leur agenda.

Michel Ahamed, directeur du CDTM
Michel Ahamed, directeur du CDTM

Le top départ de l’IFTM Top Resa sera donné le 29 septembre 2015 Porte de Versailles à Paris, avec pour les Outre-mer, la visite officielle dès 10h30 de la ministre Pau-Langevin. Le comité départemental du tourisme de Mayotte (CDTM) sera évidemment présent du 29 septembre au 2 octobre.

Mayotte, fraichement dopée par la fréquentation records de son Salon du tourisme et des Loisirs, mais aussi par les encouragements des responsables des Iles Vanille* qui jugeaient les acteurs trop timorés, compte se positionner parmi les destinations authentiques, en loisirs et en affaires, grâce à son exceptionnel Parc naturel marin, sa richesse culturelle, ainsi que sa situation géographique dans le canal de Mozambique.

Une délégation composée de la présidente du CDTM, de membres du Conseil d’Administration et des agents du CDTM, ainsi que 5 professionnels du tourisme mahorais (Multi Autos, le Jardin Maoré, Baobab Tour, Ewa Air, Aéroport de Mayotte) feront le déplacement pour assurer cette promotion de l’ile. Avec un budget constant, « environ 45.000 euros », indique Michel Ahamed, directeur du CDTM.

Une nouvelle déco

La passe en S
La passe en S

Et cette année, la cloison tombe entre Air Austral et le CDTM : « nos deux stands étant mitoyens, nous avons décidé de n’en faire qu’un. Surtout que la compagnie est aussi présente pour vanter le lancement de sa ligne directe Mayotte-Paris en juin 2016 », explique Michel Ahamed.

Mayotte est aussi présente en partenariat avec les Iles Vanille, « notamment sur la contribution de ce groupement à la COP 21 qui se tiendra à Paris à la fin de l’année. J’ai fait une compilation de nos propositions, surtout en matière de biodiversité », indique-t-il.

Un partenariat plus étroit sera mené avec La Réunion sur le thème des croisières. Et le programme de Top Résa donne le « la » : « La croisière s’amuse plus que jamais. En six ans, malgré la crise, le marché français a presque doublé pour atteindre près de 600 000 passagers ! Quels sont les secrets de cette insolente prospérité et quelles en sont les limites ? », sera le thème de la conférence du 29 septembre à 15h30.

Et c’est un nouveau stand, « nouvelle décoration mais en restant sur le thème ‘terre-mer-culture’ », que Mayotte présentera…

Après la promotion intérieure du Salon du tourisme et des Loisirs, Mayotte part vanter ses trésors à l’extérieur.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

image_pdfFaites un PDF avec l'article

Comments are closed.