Code pénalNous sommes le 23 mars 2014, tard dans la nuit, vers 2h du matin, à l’entrée du village de Combani. Plusieurs jeunes sont au milieu de la chaussée, en bloquent le passage. Moinahecha* elle, a 16 ans au moment des faits, et revient d’une soirée au Café Room avec des amis. Elle raconte avoir vu un 4×4 forcer le passage, puis s’arrêter plus loin, et le conducteur en descendre avec quelque chose à la main. C’est une carabine que cet ancien militaire des fusiliers marins va brandir, pour finir par tirer.

Le procès s’est tenu le 18 mai dernier. Elle vient témoigner à la barre, il lui reste des morceaux de plomb dans la tête et dans les reins. Et un traumatisme de cette nuit.

Le délibéré est tombé ce matin : l’auteur du coup de feu est condamné à un an d’emprisonnement avec sursis, à 5.000 euros d’amende au prix de la souffrance, 3.000 euros d’amende pour préjudice esthétique permanent, 2.000 euros pour préjudice esthétique, 8.000 euros pour préjudice moral, et 2.000 euros pour frais de justice. Soit 20.000 euros au total.  « Nous avons tenu compte de la circonstance des faits et votre personnalité », commente le président Sabatier.