La ministre s'est entretenue avec les représentants de l'intersyndicale, promettant des discussions à partir de 18h
Rivo a transmis ses revendications à nombre de ministres

Le 14 novembre 2017, le SNUipp-FSU Mayotte, représenté notamment par son secrétaire départemental Rivomalala Rakotondravelo, accompagné du SNUipp national a été reçu à l’Elysée par Thierry Coulhon, le Conseiller Éducation du Président de la République ainsi que Stanislas Cazelles, le Conseiller Outre-mer à la Présidence de la République. « Cette rencontre a permis d’exposer la situation et de présenter nos revendications aux nouveaux conseillers », rapporte le SNUipp-FSU.

La situation a Mayotte a été mise en évidence avec différents axes : « l’éternel problème des constructions scolaires et l’urgence à ce que l’Etat prenne en charge ce dossier », » la transformation de tout le département en un REP+ dans le cadre du prochain
réexamen de la carte de l’éducation prioritaire. » Le SNUipp FSU a de plus demandé la possibilité d’un retour aux rythmes scolaires antérieurs (5 heures d’affilée), « revendiqué la transformation du vice rectorat en un rectorat de plein exercice comme dans tous les départements, la mise en place d’un dispositif de reprise en compte de l’ancienneté générale de service, l’augmentation du taux d’indexation des salaires, les besoins en formation. »

Pas de réponse positive notamment sur les constructions scolaires, bien que le syndicaliste estime que les conseillers du Président, aient été « à l’écoute ». Concernant les rythmes scolaires, « le Conseiller Éducation du Président a indiqué qu’il entrera en contact avec la Vice Rectrice pour faire le point sur la situation ». Le SNUipp-FSU Mayotte sera au ministère des Outre-mer ce vendredi sur les mêmes sujets, et espère  » qu’entre temps des décisions seront prises. »