Le communiqué du président que dénonce l'intersyndicale
Les salaires des agents départementaux sont menacés par la grève selon le président
Les salaires des agents départementaux sont menacés par la grève selon le président

La situation vire au pourrissement au Conseil Départemental. Et la valse des communiqués et réactions contradictoires n’aide pas à la transparence.
Les négociations engagées entre l’intersyndicale et l’administration présidée par Soibahadine Ibrahim Ramadani sont tombées à l’eau, au grand dam des usagers de la barge qui font les frais chaque jour des perturbations engendrées par cette grève.
Hier, l’intersyndicale a décidé de se retirer des négociations face au blocage concernant leur revendication principale, celle portant sur le régime indemnitaire. Si le Département a indiqué dans la soirée un « retour à la normale » concernant les barges, les syndicats ont de leur côté annoncé la poursuite du mouvement, et font une nouvelle journée de barge gratuite ce jeudi.
Mais la conséquence la plus violente de cette grève vient de l’administration elle-même. Dans un communiqué émis ce midi, le président Soibahabine évoque « l’impossibilité matérielle de traiter les salaires à la fin de ce mois de septembre ». Il y  » demande aux agents de prendre les dispositions nécessaires dans l’attente d’un retour à la normale souhaité rapidement ».

image_pdfFaites un PDF avec l'article

Comments are closed.