Tandis que les hommages se poursuivent pour saluer la mémoire de Frédéric D’Achery, décédé mercredi soir à Kangani, le Président Soibahadine Ramadani salue à son tour «son engagement et son amour pour notre île».

Soibahadine Ramadani doc Valls fiscalité
Soibahadine Ibrahim Ramadani rend hommage à Frédéric D’Achery

«Mayotte pleure la disparition tragique de ce grand homme, survenue ce mercredi soir quelques jours après avoir été sauvagement agressé à coups de marteau sur la tête à son domicile», écrit le président.

«Né en 1932 à Mayotte, Frédéric D’Achery était l’une des dernières mémoires vivantes de Mayotte, d’une époque qu’il décrivait avec une incroyable précision et dont très peu d’archives ont été conservées.
Mayotte a perdu un fils, un père, ancien maire et conseiller général de Koungou, une figure incontournable de l’histoire de Mayotte, fervent militant pour « Mayotte française » aux côtés de Younoussa Bamana et plusieurs illustres Mahorais.»

Il associe l’ensemble des conseillers départementaux aux sincères condoléances qu’il présente à sa famille.