Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer

Avant de superviser la rentrée des classes en métropole, le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer va participer à celle de Mayotte. C’est une information de nos confrères de Kwezi FM, confirmé par le vice-rectorat qui indique que le ministre restera deux jours, les 27 et 28 août prochain. Quelques jours après la rentrée scolaire donc, qui aura lieu à Mayotte le jeudi 23 août.

Une arrivée qui fait suite à la mise en place d’un rectorat dans l’année, dans notre département, une des 53 annonces du Plan Mayotte. Mais un département sinistré sur le plan Educatif, avec des classes en nombre très inférieur aux besoins dans le primaire qui poursuit sur son rythme de rotation, et des établissements également insuffisamment nombreux dans le secondaire, en témoigne leur gigantisme. Des tensions et des violences en résultent, qui avaient été à l’origine de la mobilisation sociale de ce début d’année.

L’annonce du déblocage de 550 millions d’euros sur le quinquennat par le premier ministre Edouard Philippe en faveur des constructions scolaires dans le premier et le second degré sera donc au centre de sa visite.

Le renforcement de l’encadrement pédagogique, et de direction, les mesures d’attractivité, le nombre de contractuels, seront également des thèmes abordés.

Un ministre qui sera également attendu par les collectifs qui reprennent sa volonté de mettre en place une scolarisation de 12 enfants par classe sur le plan national, difficilement applicable ici. Le ministre avait été interpellé il y a un an par le député Kamardine sur les violences scolaires et le gigantisme des établissements. L’année scolaire 2017-2018 a été très perturbée pour l’ensemble des élèves de l’île.

Mansour Kamardine avait interrogé le ministre sur la prise en compte de Mayotte, « loin des yeux, prés du cœur ?! »… Le ministre y aura répondu un an après.

A.P-L.

lejournaldemayotte.com