Bruno Le Roux (Photo Y.D.)
Bruno Le Roux (Photo Y.D.)
Bruno Le Roux, accompagné du préfet Frédéric Veau, du député Aboubacar et du président de l’Intercommunalité de Petite Terre Saïd Omar OIli (Photo Y.D.)

Bruno Le Roux est à Mayotte, accueilli par le préfet, la directrice de cabinet, le dépuré Ibrahim Aboubacar et Saïd Omar Oili. Fait rare, il n’y avait pas d’accueil populaire organisé à l’aéroport, contrairement aux usages… y compris lors de la visite de Marine Le Pen.

Le ministre de l’Intérieur est arrivé depuis La Réunion, une visite au cours de laquelle il a rencontré le groupe de dialogue inter-religieux et évoquer le risque requin. Il y a annoncé des effectifs supplémentaires en matière de sécurité.

« Je viens vérifier que les engagements du plan Cazeneuve sont tenus et éventuellement les renforcer », a déclaré le ministre à l’aéroport. Il n’est donc pas exclu qu’il fasse des annonces. Face à la crise de l’eau, « il faut apporter des réponses et le gouvernement est pleinement mobilisé », a-t-il assuré. Il promet qu’après la présidentielle, il « y aura le respect des engagements pris ».

Durant ses 2 jours chez nous, son programme est chargé et il va commencer par une rencontre avec les équipages et des moyens nautiques engagés dans la lutte contre l’immigration clandestine à Dzaoudzi. Il doit également se rendre au Centre de rétention.

Les thématiques de la sécurité sont au programme de demain dimanche sur Grande Terre au commissariat et à la gendarmerie. Il sera également question de la crise de l’eau et des sapeurs-pompiers volontaires.

 Bruno Le Roux à La Réunion s'est fait présenter les différents dispositifs de sécurité (Photo: JIR)
Bruno Le Roux à La Réunion s’est fait présenter les différents dispositifs de sécurité et a annoncé des moyens supplémentaires (Photo: JIR)
image_pdfFaites un PDF avec l'article

Comments are closed.