Le futur siège de Mayotte 1ère prendra place à l'entrée du quartier du Soleil levant

France Télévisions et la SIM ont signé la promesse de vente de la 1ère parcelle de la future ZAC du Soleil levant. C’est le lancement commercial d’une opération immobilière géante à Mamoudzou et pour Mayotte 1ère, l’annonce d’un changement d’époque.

Marie-Claire Dallet-Humm engage Mayotte 1ère vers une nouvelle époque
Marie-Claire Dallet-Humm engage Mayotte 1ère vers une nouvelle époque

Ce n’est pas souvent que la presse mahoraise est invitée à assister à une promesse de vente. Mais la signature de ce matin engage l’avenir de Mayotte sur bien des aspects. La directrice de l’immobilier de France Télévisions, venue spécialement de Paris, et la SIM (société immobilière de Mayotte) ont concrétisé la promesse de vente d’une parcelle de 2.906m2 sur la future ZAC Hamaha, dite «du Soleil levant».

C’est là, entre Kawéni et les Hauts-Vallons, que s’élèveront les futurs locaux de l’audiovisuel public à Mayotte, sur 2.500 m2 de surface au sol avec un maximum de 13 mètres de hauteur. L’enveloppe budgétaire pour ce projet immobilier est de 11 millions d’euros.

Le futur siège de Mayotte 1ère prendra place à l'entrée du quartier du Soleil levant
Le futur siège de Mayotte 1ère prendra place à l’entrée du quartier du Soleil levant

«Pour France Télévisions, l’objectif est de construire une nouvelle génération d’immeubles. A Mayotte comme à Rouen, nous disposerons d’équipements pour la télévision des années 2020», explique Marie-Claire Dallet-Humm, la directrice de l’immobilier de France TV.

Des architectes de toute l’Europe

Le personnel de Mayotte 1ère a été associé à la réflexion autour de ce futur siège. «Ces nouveaux locaux accompagnent une véritable réflexion autour de l’information, avec une porosité toujours plus importante entre la radio, la télévision et internet. Concrètement, nous disposerons par exemple d’une salle de ‘breaking news’ pour prendre l’antenne en direct si l’actualité l’exige», détaille Eric Baraud, le directeur régional de Mayotte 1ère.

Ahmed Ali Mondroa, directeur par intérim de la SIM, signe la promesse de vente avec France TV
Ahmed Ali Mondroa, directeur par intérim de la SIM, signe la promesse de vente avec France TV

Un concours d’architecte a logiquement été lancé pour réaliser cette «vitrine technologique» du service public à Mayotte. «Nous avons traité 27 dossiers d’architectes arrivés de toute l’Europe. Nous en avons sélectionné 3 et le choix du projet définitif se fera ce lundi», se réjouit Marie-Claire Dallet-Humm.

Un quartier «exemplaire»

Du côté de la SIM aussi, l’heure est à la satisfaction. Ahmed Ali Mondroa, le directeur par intérim de la SIM, espère que «commercialement, ce sera le début d’une belle aventure». Car pour la société immobilière qui pilote la réalisation de la ZAC, cette signature est le lancement commercial effectif d’une opération à 240 millions d’euros.

Des logements, des locaux commerciaux et de nombreux équipements dans la future ZAC
Des logements, des locaux commerciaux et de nombreux équipements dans la future ZAC

On parle du quartier de l’exemplarité : «innovant», «durable et solidaire», il a «été pensé et conçu suivant une approche environnementale de l’urbanisme» explique la SIM.

«C’est important de souligner qu’il s’agira d’un quartier de mixité urbaine et sociale. On y trouvera 500 logements qui représentent tous les types d’habitats, du très social à l’opération privée, de nombreux équipements publics (groupe scolaire, MJC, plateau sportif, mosquée) et des locaux commerciaux, aussi bien des bureaux que des commerces au pied des immeubles», souligne Faïz Subra, directeur de l’aménagement opérationnel à la SIM.

Soleil levant devient une réalité

Le quartier s’élèvera autour de deux rues principales, une passerelle piétonne enjambera la ravine qui coupe le quartier en deux et un belvédère se dressera dans l’ouest avec une vue imprenable sur le nouveau quartier et le lagon. «Nous avons pris un peu de retard à cause de problèmes internes que tout le monde connaît mais les études des 3 premières opérations de logements locatifs sont lancées», explique Ahmed Ali Mondroa.

Le projet de la ZAC du Soleil levant entre Kawéni et les Hauts Vallons
Le projet de la ZAC du Soleil levant entre Kawéni et les Hauts Vallons

«Toute la partie du côté de Kawéni est viabilisée», complète Faiz Subra. Les réseaux et la «voirie primaire» sont réalisées. Il ne reste plus qu’à construire ! La signature de ce matin tombe donc au bon moment.
Le début du chantier du futur siège de Mayotte 1ère, voulu comme «le bâtiment phare» de l’entrée du quartier, est prévu pour dans un an. Et le service public prendra possession de ses nouveaux locaux au premier semestre 2019… dans un quartier qui sera, si tout va bien, en train de sortir de terre.

Quant siège historique de Mayotte 1ère qui a vu naître la radio publique dans notre département dans les années 1960 puis la télévision en 1986, il sera vendu. Il trouvera une nouvelle vie à côté d’un rond-point de Petite Terre qui continuera, probablement longtemps, de s’appeler le rond-point de Mayotte 1ère.
RR
Le Journal de Mayotte

Ramlati Ali, la présidente de la SIM, signe la promesse de vente devant la presse
Ramlati Ali, la présidente de la SIM, signe la promesse de vente devant la presse
Tous les types de logements, sociaux et privés, sont prévus dans le quartier du Soleil levant
Tous les types de logements, sociaux et privés, sont prévus dans le quartier du Soleil levant