Le conseiller départemental de Pamandzi Daniel Zaïdani

L’ancien président du conseil départemental intervient à son tour sur la suppression de l’abattement de 40%, obtenu le 1er janvier 2014 “dans le cadre des processus de Départementalisation et de Rupéisation”.

“La remise en question de ce droit acquis, il y a quatre à Mayotte, est une véritable trahison. Le pouvoir d’achat des Mahorais  va être durablement affecté. Et au vu de la remise en question des avantages fiscales sur Mayotte, les administrations et les entreprises locales n’arriveront pas à garder sur le territoire  les foyers fiscaux les plus aisés (médecins, enseignants, ingénieurs, cadres, …).”

Daniel Zaïdani appelle, compte tenu du délai de mise aux normes de la plupart des prestations à Mayotte, de ne pas étendre au 101ème département la réforme de l’abattement d’impôt.