Le célèbre mathématicien Cédric Villani aux côtés de Saïd Omar Oili et de la classe de Labattoir 7

Une visite qui a suscité beaucoup d’émois dans la commune de Dzaoudzi-Labattoir. Selon le député Cédric Villani et Charles Torossian, elle avait pour objectif de mieux informer et sensibiliser les jeunes dans le contexte du Colloque international de Mathématique.
A l’occasion de cette visite les élèves de Labattoir 7 ont pu mettre en place une démonstration du volcan, qui a attiré la curiosité des intervenants sur le travail des enfants à Mayotte.

En effet, le député insistait sur l’idée que l’Education commence dès l’enfance. Améliorer les manipulations pour qu’il puisse y avoir une continuité de l’enfance à l’âge adulte.
Il se réjouit de sa visite parce qu’il défend l’idée que : « Rien remplace le contact sur le terrain à la rencontre direct des enseignants et des acteurs. Si on néglige cette dimension de contact humain, on obtient des malentendus, de l’incompréhension et de la frustration. Un sentiment de ne pas être reconnu, la dure conscience du décalage entre l’intention et l’action ».

Par ailleurs, il soulignait aussi qu’il est très important de compléter le travail d’analyse, le travail d’effusion par le travail de contact sur le terrain.

Labo et club de math à venir

Démonstration d’un volcan des primaires devant Cédric Villani

Ce qui a suscité aussi l’attention des enseignants, c’est l’annonce de Charles Torossian, inspecteur général de l’Education nationale, d’un futur plan de formation pour les enseignants référents de mathématique, de la création d’un laboratoire de mathématique et des clubs de mathématique, qui auront pour objectif d’améliorer l’éducation dans le Territoire. Content de cette visite, il félicitait le courage des enseignants qui, malgré les conditions de travail difficile (classes surchargées, manque de structure pédagogique), travaillent de leur mieux pour développer la conscience de cette jeunesse pleine d’espoir.

Pour finir, Charles Torossian a annoncé lors de cette visite, son retour à Mayotte pour l’élaboration des bonnes perspectives de l’éducation de Mayotte.

Quant au député Cédric Villani, il évoquait un appel des institutions pour l’avancement et le bon fonctionnement de l’Education de Mayotte. Rajoutant que : «  Ce qui est bon pour l’éducation est bon tout le reste ».

Une visite qui se poursuit à Mayotte jusqu’à dimanche.
Nous reviendrons sur l’intervention du député-mathématicien en conférence exceptionnelle ce jeudi soir au Centre universitaire.

Abdou Moudjitaba