Elle a su trouver « l’alchimie », le super pouvoir qui lui était dédié, pour créer le site de campagne électorale idéal. La 2ème Webcup mahoraise s’est terminée ce dimanche.

Laura Seebert, LSEE, à droite sur la photo, avec Charlotte (Gemtic)
Laura Seebert, LSEE, à droite sur la photo, avec Charlotte (Gemtic)

Ils étaient 6 équipes à faire chauffer leur cerveau ce week-end pour créer en 24h un site opérationnel répondant à un impératif : « La Confédération de la Webcup Unie doit élire son nouveau SUPER Président. Vous avez en charge la création du portail politique de campagne électorale de votre SUPER candidat qui grâce à son SUPER pouvoir devra obtenir les suffrages nécessaires à son élection ».

Un thème donné par les organisateurs de La Réunion et sur lequel planchaient en simultanée 6 îles : Madagascar, Réunion, Mayotte, Maurice, Comores et Seychelles.

A Mayotte, ce sont 6 équipes qui s’affrontaient ce week-end dans les locaux de la CCI : Skynet, Chococo, Luvi Ogilvy ; Ethic Services, Mayexpert info et LSEE. Ils ont chacun choisi un superpouvoir, parmi 20 proposés, qui leur donnaient l’axe de réflexion : la Téléportation, l’Illusion, la Superforce, la Clairvoyance, l’Alchimie, la Technopatie.

La compétition avait commencé samedi à 11 heures et s’est terminée à la même heure ce dimanche. L’ensemble des candidats est unanime sur le café, pièce maitresse de la réflexion nocturne, « hors de question de dormir, 24 heures c’est déjà court pour créer un site », témoigne une équipe.

Ad-hoc plus fort que Gaston

Présentation au jury après une nuit blanche
Présentation au jury après une nuit blanche

A 11 heures, l’épreuve s’est terminée sur une demi heure de repos, puis sur un exposé du site aux membres du jury en 8 minutes. Pendant l’épreuve, les organisateurs ont recueilli les avancées pour informer le jury des démarches personnelles de chaque équipe.

Il fallait avoir de la « clairvoyance » pour défendre son projet auprès d’un jury sans avoir dormi !

Après une très longue délibération du jury, c’est donc le parti Ad-hoc, créé par Laura Seebert, directrice de l’agence d’infographie LSEE, et son site  qui l’emporte sur Gaston Lagaffe, pourtant astucieusement présenté comme candidat « promettant à la fois une baisse du chômage et une réduction de la pénibilité du travail », ou le docteur Chamat et ses signes ésotériques*.

Une des équipes, avec un jeune lycéen de seconde
Une des équipes, avec un jeune lycéen de seconde

Un statut de vainqueur d’autant plus mérité que c’est en solitaire qu’elle a cogité pendant 24 heures. « Elle a parfaitement fait coller son superpouvoir d’ « alchimie » au sujet », a jugé le jury.

C’est donc Laura Seebert qui représentera Mayotte lors de la finale régionale.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte
* Ensemble des sites créés:

Equipe (Login)                                     URL (Web & FTP & MySQL)

skynet                                                          skynet.gemtic.yt

luvi                                                                 lunvi.gemtic.yt

chocococo                                                    chocococo.gemtic.yt

etic                                                                etic.gemtic.yt

lsee                                                               lsee.gemtic.yt

mayexperinfo                                           mayexperinfo.gemtic.yt

image_pdfFaites un PDF avec l'article

Comments are closed.