L'actuel portail de France Ô sur france.tv

Le 19 juillet dernier, le Premier ministre Édouard Philippe et l’ex-ministre de la Culture Françoise Nyssen ont annoncé la fin de la diffusion sur la TNT  de la chaîne consacrée à l’outre-mer français et à la diversité culturelle.

Un portail numérique dédié aux outre-mer devrait reprendre sa mission*.

L’annonce avait provoqué de vives inquiétudes, une pétition pour le maintien de la chaîne avait alors  été lancée pour contrer cette «  atteinte à la mission essentielle du service public : la continuité territoriale : assurer la visibilité dans l’hexagone des réalités des Outre-mer. Ce serait un écran noir apposé sur l’existence de tous les originaires des Outre-Mer », précise le texte signé par plus de 60 000 personnes.

« Dans ce contexte, la Délégation sénatoriale aux outre-mer a décidé en octobre 2018 de mener une étude sur la question de la représentation et de la visibilité des outre-mer dans l’audiovisuel public national. M. Maurice Antiste (SOCR – Martinique) et Mme Jocelyne Guidez (UC – Essonne) ont été nommés rapporteurs sur ce sujet. », précise le communiqué du Sénat.

Extrait de la consultation

La consultation s’adresse à tous pour recueillir un maximum d’avis, que l’on soit en outre-mer, en métropole ou encore à l’étranger.

« Les deux rapporteurs, qui ont commencé l’instruction de ce dossier, précisent que la délégation sénatoriale souhaite, avec ses travaux, éclairer ce débat de manière apaisée et traiter ce sujet avec la rigueur qu’il mérite.

L’enquête est disponible sur internet : http://senat.limequery.org/715487?lang=fr

Les travaux de la délégation en réunions plénières sur ce sujet s’ouvriront le 17 janvier 2019 par l’audition du ministre de la Culture, M. Franck Riester, le programme des auditions et le suivi des travaux étant à suivre sur le site de la délégation. »

* Sa mission est définie par le cahier des charges de France Télévisions, fixé par le décret no 2009-796 du 23 juin 2009.

« Chaîne de la mixité et de la diversité culturelle, France Ô offre une vitrine de choix à toutes les composantes qui participent de l’identité de la communauté nationale, en particulier aux populations ultra-marines. L’accent est notamment porté sur les magazines, le débat citoyen et les spectacles vivants. »