Aérogare : La végétalisation du site se poursuit
Inauguration de l'aérogare de Pamandzi en août 2014 par François Hollande et Youssef Sabeh vice-président de SNC Lavalin
Inauguration de l’aérogare de Pamandzi en août 2014 par François Hollande et Youssef Sabeh vice-président de SNC Lavalin

Lavalin France gère principalement 16 aéroports, dont ceux de Mayotte et de Saint-Martin. Le groupe justifie ce désengagement par le recentrage de ses activités d’ingénierie et de construction.

« Nous avons reçu une offre de reprise par Ciclad-Impact Holding pour la totalité de nos actifs en France », a affirmé à l’AFP Louis-Antoine Paquin, le porte-parole de SNC-Lavalin.

On apprend dans les colonnes du journal « La Presse » qui a révélé le désengagement, que le retrait progressif de SNC de France date de 2013. Cette année là, le groupe avait été candidat à la reprise de l’aéroport de Toulouse, mais une affaire de pots-de-vin versés pour l’obtention de marché public à l’étranger, avait incité le groupe à changer ses têtes, et donc sa stratégie d’évolution.
A Mayotte, SNC Lavalin avait été candidat en partenariat avec la Chambre de commerce et d’Industrie dans l’appel d’offre de la DSP du port de Longoni, finalement remporté par Ida Nel.

Le montant de l’offre de reprise par Impact Holding-Ciclad n’est pas connu et aucune date de signature n’est encore avancée.

A.P-L.
Le Journal de Mayotte