Plus de 100 000élèves seront accueillis dans les 215 établissements scolaires de l'île

En l’espace d’une année scolaire, Mayotte a gagné 4.078 élèves, soit une augmentation de 4,2 % des effectifs depuis la rentrée 2017. Le vice-rectorat explique cette progression par l’amélioration des taux d’accès à l’entrée en 6e, 3e, 2nde et 1ère et bien évidemment par la démographie de l’île.

Le 1er degré

Cette année, 16.504 jeunes enfants feront leur entrée en maternelle, 38 242 en primaire. Ces 54 746 élèves bénéficieront  de l’encadrement de 2 940 enseignants. Parmi eux, 905 sont des instituteurs d’Etat recruté à Mayotte, 1 385 sont professeurs des écoles et 650 sont contractuels. La part de ces derniers est de 21 %.

54 746 élèves dans les écoles pour cette rentrée 2018

180 postes équivalents temps plein ont été créés cette année pour suivre l’augmentation du nombre d’élèves  dans les écoles maternelles et primaires.

Les élèves sont accueillis dans 183 écoles, 1708 salles de classe  pour 2 263 divisions.

Les constructions scolaires ne suivent pas l’augmentation des effectifs des écoles. Alors qu’il manquait 327 classes en 2016, il y a toujours une carence de 346 classes en 2017 selon les chiffres du vice-rectorat.

Le SNUipp, principal syndicat des enseignants du 1er degré, estime le manque de salles à près du double, à environ 600 aujourd’hui.

Cette insuffisance a pour conséquence le maintien à un niveau élevé des écoles en rotation, elles sont 61 pour cette rentrée, soit 1/3 des établissements.

Le 2nd degré

Les établissements du second degré enregistrent  2 379 élèves supplémentaires par rapport à l’année précédente. Les 21 collèges de l’île vont accueillir  29 636 élèves ( plus 1 217 par rapport à  la rentrée 2017). Les 11 lycées polyvalents comptent 16 622 élèves (plus 1 162).

Parmi les 2 920 enseignants du second degré, 77 sont agrégés, 1 184 certifiés, 386 professeurs de lycée professionnel et 1 273 contractuels. Le taux de contractuels est toujours extrêmement élevé à 41 % en moyenne. Certains établissements, comme les collèges de Doujani ou de Kawéni 2 atteignent un taux de plus  de 75 % de contractuels.

L’attractivité est plutôt positive cette année puisque 200 départs d’enseignants sont compensés par 263 arrivés en 2018.

140 équivalents temps plein d’enseignants ont été créés en 2018, des postes en partie pourvus par des contractuels.

Les établissements scolaires sont toujours marqués par leur gigantisme. Sur les 21 collèges, 9 accueillent plus de 1 400 élèves, pour une moyenne de 1 411 élèves dans les établissements.

Deux des 11 lycées comptabilisent plus de 2 000 élèves, 6 plus de 1 400.

  •  9 collèges et 68 écoles sont classés REP + (réseau d’éducation prioritaire renforcé)
  • 12 collèges et 115 écoles sont classés REP (réseau d’éducation prioritaire)

Le budget global du vice-rectorat est de 500 millions d’euros.

Axel Lebruman