Patrick Bonfils et Madi Vita
Patrick Bonfils et Madi Vita

Pour professionnaliser le secteur, le CROS héberge depuis le 7 décembre 2017 le Centre de Ressources et d’information des bénévoles (CRIB). Un label attribué par le ministère de la Jeunesse et des Sports, et que décrypte sa chargée de mission Emeline Froger : « Nous allons accompagner et former les membres d’associations, en proposant notamment un Certificat de Formation à la Gestion associative (CFGA), gestion financière et humaine, une formation aux Valeurs de la République et laïcité, et des formations à thème, surtout que la Convention collective nationale du sport est applicable à Mayotte. »

Madi Vita rappelle que le secteur associatif a été durement touché en 2009 par une fermeture de robinets de la part d’un Conseil général qui annonçait un redressement des comptes, « avec une perte de 70% des subventions », aggravée par les ambitions « surdimensionnées », de certains dirigeants de club notamment de football, « ce qui a fragilisé les clubs ».

Danse, foot et dominos

Emeline Froger a déjà suivi plusieurs formations
Emeline Froger a déjà organisé plusieurs formations

L’Etat à travers la DJSCS et le conseil départemental sont cofinanceurs de ce Centre. Mohamed Abaine, Directeur du développement sportif et de la jeunesse au CD, invoque une adaptation nécessaire au regard de la mutation de la société, « nous manquons de compétence », et de la transition institutionnelle de l’île, « qui a engagé Mayotte vers le droit commun, accroissant les exigences administratives, comptables et juridiques, il faut se professionnaliser ».

On entendait parler beaucoup de sport, mais le label CRIB, s’il est hébergé par le CROS « en raison de la compétence et de la transparence de cette structure », concerne bien toutes les associations du territoire, précise Patrick Bonfils, directeur de la Jeunesse et des Sports, « danse, dominos comme ligues sportives, out le monde est concerné par cette marche vers la professionnalisation. Nous mettons parallèlement en place un Comité de bailleurs pour avoir une visibilité sur les subventions de l’Etat et des collectivités et éviter ainsi les doublons ou les oublis. »

Des associations à visée économique

Il rappelait les enjeux : « Le monde associatif a changé, c’est une véritable économie, l’Economie sociale et solidaire en est la preuve. Or, le monde économique a ses exigences, avec une meilleure compréhension et une compétence sur la gestion des dossiers. N’oublions pas que les associations sont le bras armé de l’Etat et des Collectivités sur le terrain. »

Les difficultés de la Ligue de basket, rappelées par Madi Vita, sont bien la preuve que les dirigeants ou les entraineurs « qui se voient comme des fundis plein d’expérience », doivent désormais frapper à une porte s’il veulent réorganiser leur structure, celle du CRIB, qui tient ses permanences au CROS toute la semaine, et le samedi matin, en face de l’arbre-restaurant à Cavani. Ils peuvent contacter Emeline Froger sur www.cros-mayotte.fr/crib ou 0269 61 70 44.

Anne Perzo-lafond
Lejournaldemayotte.com