Un exercice attentat pour tester les dispositifs d’alerte

Un exercice attentat a eu lieu à l’aéroport de Pamandzi à partir de 14h30 ce mercredi, impliquant deux assaillants armés de fusils d’assauts de type AK 47 qui ont ouvert le feu dans l’enceinte de l’aérogare avant de prendre deux personnes en otage.

Cet exercice s’est conclu à 18h avec un bilan fictif de 16 blessés, 3 morts dont un terroriste. Le deuxième s’étant rendu aux forces de l’ordre à l’issue des négociations engagées par le GIGN.

Il a permis de tester dans les conditions les plus réelles possibles les capacités de réponses opérationnelles de chacun.

Cet exercice préparé par les services de la préfecture depuis deux mois en collaboration avec l’ensemble des acteurs de la sécurité publique, civile et de la justice à regrouper plus de 150 personnes :

Des blessés parmi les victimes simulées

– Aéroport de Mayotte; Gendarmerie ; Croix-Rouge Française ; Mairie de Pamandzi ; DLEM ; Service de navigation aérienne; DSAC ; Sapeurs-pompiers ; CHM ; SAMU ; DDPAF ; STM ; Douanes ; Préfecture et une entreprise de pompes funèbres.

Le préfet remercie tous les participants pour leur mobilisation ainsi que leurs structures.