Myriam Cassim, "une superbe publicité pour notre territoire"
La délégation mahoraise a laissé exploser sa joie samedi soir au moment d’apprendre le résultat de l’édition 2019 de Miss Prestige National devenue Miss Excellence France*. Le comité Miss Prestige Mayotte espérait obtenir une écharpe comme l’an dernier avec la quatrième place remportée par Aechat Kamar. Myriam Cassim fait mieux que sa prédécesseur en finissant cette année 1ère dauphine de Miss Prestige Provence, Maeva Serradji, qui a remporté la couronne. “C’est une superbe publicité pour notre territoire sur le plan national”, expliquait à l’issue de la cérémonie Moidjoumoi Abasse, chargée de communication du comité Miss Prestige Mayotte.
Une candidate surprise et ravie de sa deuxième place 
La Mahoraise a séduit par son élégance

L’aisance, le charme et l’élégance de la jeune mahoraise originaire de M’tsangaboua à su convaincre le jury présidé par la célèbre actrice Ingrid Chauvin, de lui décerner la deuxième place du podium. Pas de regret pour l’étudiante en communication de ne pas avoir décroché le graal. “Je suis contente pour Miss Provence. Je lui ai même exprimé mon souhait qu’elle remporte le titre”, réagit Myriam Cassim ravie de son nouveau statut.

A présent, l’ambassadrice de la beauté mahoraise va devoir représenter à la fois son île et la France à travers les événements auxquels elle devra prendre part en tant que 1ère dauphine. En attendant, Myriam Cassim a d’abord prévu de rentrer à Mayotte où ses soutiens lui préparent un accueil digne de ce nom pour fêter cette récompense et exprimer leur fierté envers la lauréate.
*Le comité organisateur a annoncé ce même jour le changement de nom de l’événement en raison d’un conflit sur la propriété de la marque déposée. 
De notre correspondant à Lille, Gauthier Dupraz.