C’est la consécration de l’engagement de celui qui la mène de conférences en rencontre, Bacar Achiraf : Le Comité de labellisation de l’Universcience – Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris a décerné, le 10 décembre 2015, le « label fonctionnement » au dossier de la Cité des métiers de Mayotte que présentait le Conseil départemental, en la personne de la 5ème Vice-Présidente, en charge de l’Education, de la Formation et de l’Insertion, Madame Mariame Saïd, accompagnée du Directeur de la Cité des Métiers de Mayotte (CDM).

Bacar Achiraf fait un point sur l'année 2014
Bacar Achiraf à la tête de la Cité des Métiers de Mayotte

Après un peu plus de 2 ans de fonctionnement, la CDM est ainsi confirmée dans ses missions de mutualisation des moyens afin d’offrir un espace unique et partenarial d’information et d’orientation pour tout public, quel que soit son âge ou son statut.
Le comité a adressé ses plus vives félicitations pour le travail réalisé afin de développer une Cité des métiers « bien en phase avec son territoire et répondant aux besoins concrets de la population de Mayotte »

Le label Cité des Métiers est une marque protégée, propriété d’Universciences-Cité des Sciences qui le délivre en deux étapes :
– D’abord, un « label projet » délivré dès lors que les contours de la future cité des Métiers sont clairement définis et connus, c’est ce qui a été obtenu par le Conseil Départemental en avril 2013
– Ensuite, un « label fonctionnement », délivré sur présentation d’un bilan d’activité d’au moins un an après son ouverture. C’est ce qui vient d’être décerné au Département.

La Vice-Présidente, Madame Mariame SAID se félicite du travail fourni par les services du Conseil départemental et remercie l’ensemble des partenaires : Etat (BSMA, Pôle Emploi, Vice-Rectorat, Délégation aux droits des femmes, LADOM, CUFR), Chambre de commerce et d’industrie, Chambre des métiers et de l’artisanat, Chambre d’agricultures et territoires, OPCALIA, CRIJ, Mission locale, CEMEA , associations des parents d’élèves, ADIE, Boutique de Gestion, OUDJEREBOU, M’Sikano, Tifaki Hazi) « qui travaillent depuis plus de deux ans à la mutualisation des moyens qui, dans un contexte économique et social où les questions liées à la stabilité de l’emploi et à la sécurisation des parcours sont devenues primordiales, ne peut que favoriser la réussite des projets professionnels des habitants de Mayotte », indique le Conseil départemental dans un communiqué.

image_pdfFaites un PDF avec l'article

Comments are closed.