Intervention de Jean-Luc Mélenchon le 8 mars à l'Assemblée nationale
Intervention de Jean-Luc Mélenchon le 8 mars à l’Assemblée nationale

Jean-Luc Mélenchon est intervenu à l’Assemblée nationale le 8 mars 2018 dans le cadre du débat sur une convention entre la France et l’Union des Comores pour une entraide judiciaire en matière pénale. Après avoir constaté que l’Union des Comores doit « prendre ses responsabilités sur l’exode massif de sa population », le président du groupe « La France insoumise » a expliqué que Mayotte était sous le choc d’une immigration massive, « Mayotte ne peut pas assumer seule son immigration », « une situation dont personne ne voit l’issue ».

Il a proposé que la métropole prenne sa part en accueillant « immédiatement » les 4.000 à 5.000 mineurs isolés et en détresse qui sont actuellement à Mayotte. Jean-Luc Mélenchon a mis en évidence le plan d’investissements proposé par les élus de Mayotte de 1,8 milliard d’euros sur 10 ans, pour assurer le nécessaire vital notamment en matière de logement, d’accès à l’eau potable, d’éducation, de transport. « La priorité absolue c’est l’éducation », a-t-il rappelé, en demandant qu’en matière scolaire des mesures d’exception soient prise face aux rotations (une salle pour deux classes), « construisons séance tenante des écoles », « on a des Bac+ 3 ou Bac+ 5 qui ne demandent pas mieux de travailler ».

Le député a également interrogé sur l’absence d’Aide Médicale d’Etat sur le territoire.

Quand au ressenti sur la départementalisation évoqué par Annick Girardin, il coupait court à toute réflexion, « ne touchez pas au statut, ce n’est pas le moment », appelant à « présenter des excuses pour n’avoir pas fait à temps ce que nous aurions dû ».

A .P-L.
Lejournaldemayotte.com