Le départ du 10km 2015
Le départ du 10km 2015
Le départ du 10km 2015

Pour les 10km de Mamoudzou*, 3e édition, il y a d’abord ce qui ne change pas. Le parcours, mesuré et validé en 2014 par des officiels de la fédération française d’athlétisme reste le même. Il fait une boucle entre Kawéni et Doujani via la Pointe Mahabou, 10km quasiment plats hormis la légère montée de la résidence créole. Constant aussi, le chronométrage officiel électronique, avec des puces intégrées aux dossards des coureurs pour permettre à chacun de disposer de temps de référence, reconnus par la fédération française d’athlétisme.

Inchangés encore, des ravitaillements généreux (900 bouteilles d’eau, Coca, Powerade…), les kilomètres 1, 5 et 9 matérialisés et la possible qualification pour les championnats de France pour les meilleurs temps.

«La nouveauté cette année, c’est le tableau de chronométrage sur la voiture de tête. Les coureurs vont pouvoir étalonner leur allure sans avoir à regarder leur montre, pour savoir s’ils sont trop rapides ou trop lents par rapport au temps qu’ils se sont fixés», explique Sébastien Synave, du Racing Club de Mamoudzou (RCM) organisateur de l’épreuve.

Le chrono sur la voiture de tête, une des nouveautés de cette 3e édition
Le chrono sur la voiture de tête, une des nouveautés de cette 3e édition

A l’arrivée, la voiture chrono sera stationnée à proximité de la ligne. Elle permettra également aux finishers d’avoir une idée de leur performance lorsqu’ils passeront sous la 2e arche, autre nouveauté de cette 3e édition.

Une course aux standards nationaux

«Tous les standards sont respectés pour faire de cette course, une épreuve reconnue au niveau national et même international», souligne Sébastien Synave. Car le plateau est riche, cette année encore. Localement, les Ali «Black» Fahari, Soulaima Riziki, Mohamed Idrissa, Kadafi Mohamed seront là. Ils tenteront de challenger des voisins invités de renom également au départ.

Chez les hommes, le Kenyan Titus Kipkeloi Rotich tentera le doublé après sa victoire de l’an dernier. A ses côtés, il trouvera son compatriote Kalipus Lomway, le champion de Madagascar de cross Jean De La Croix Racotomalala et deux Réunionnais : François Lebon, champion de La Réunion de cross qui en sera à sa 3e participation, et Ruddy Barret, autre grand habitué des podiums réunionnais.

L'incontestable domination de Anne Atia chez les féminines
Anne Atia dominera-t-elle une nouvelle fois chez les féminines?

Chez les féminines, double vainqueur de l’épreuve, la Réunionnaise Anne Atia viendra défendre son titre. Mais elles seront nombreuses à tenter de ravir la place de la médaillée des Jeux des Îles. Il faudra compter sur Anne-Cécile Delchini, championne de La Réunion de trail court, de 10km et de cross. Il faudra aussi suivre la championne malgache de cross Nany Razafindrafara et deux kenyanes : Gladys Jeneli Agui et Pamela Kipchoge.

Dossards nominatifs

Le record d’inscriptions est d’ores-et-déjà battu cette année avec 253 athlètes pré-enregistrés hier dans l’après-midi. Les inscriptions sur papier sont bouclées. Fini aussi les inscriptions en ligne, clôturées depuis minuit. Les derniers retardataires pourront encore tenter de retirer un dossard au Caribou samedi.

Car, le petit plus de cette édition qui fera plaisir aux athlètes, ce sont les dossards indéchirables et nominatifs… De quoi garder un souvenir de l’épreuve. Destinés à tous les inscrits qui ont joué le jeu de l’anticipation, ils seront imprimés dans la journée. Mais quelques dossards vierges seront encore disponibles pour ceux qui viendrait au dernier moment.

Sous les 30 minutes

Kipkemoi Rotich Titus vainqueur modeste d'une course surlaquelle chaleur a encore frappé
Kipkemoi Rotich Titus, vainqueur en 2015

Côté prix, du numéraire pour le plateau international et des billets d’avion (Air Austral pour La Réunion pour le 1er, Ewa Madagascar pour le 2nd) pour le podium local, mais aussi des cadeaux pour tous les finishers : tee-shirt d’un équipementier, casquette et possibilité d’être tiré au sort pour gagner les mêmes billets d’avion que les premiers.

Ce dimanche, le départ de la course est prévu à 17 heures sous le regard du parrain, aussi fidèle que prestigieux de la course, Jean-Louis Prianon, qui fut 4e du 10.000 mètres aux Jeux olympique de Séoul.
Sachez qu’un Sud-Africain a bouclé les 10km Odyssea de La Réunion en 29’48… C’est désormais le temps de référence dans l’océan Indien pour ce type de course sur route.

RR
www.lejournaldemayotte.com

*Infos sur le 10km en cliquant par ici (www.sportpro.re/courses/00284-10-km-de-mamoudzou).

image_pdfFaites un PDF avec l'article

Comments are closed.