Issouf Madi Moula, premier secrétaire du parti socialiste de Mayotte et ancien maire de M’Tsangamouji vient d’être condamné à 2 ans de prison ferme dans l’affaire des fausses procurations. Une peine bien supérieure aux 14 mois requis par le procureur. Le tribunal a estimé qu’en qualité de chef de la campagne, il portait une responsabilité élargie dans cette histoire de fraude électorale. Ses deux co-prévenus, Assani-Souffou Mattoir et Haidar Attoumani Saïd écopent tous deux de 18 mois de prison ferme. Tous les trois écopent en outre de cinq années d’inéligibilité et de privation de droit de vote.
Les trois condamnés ont 10 jours pour faire appel. Les peines prononcées peuvent être aménagées en bracelet électronique sur éventuelle décision du juge d’application des peines.

 

Issouf Madi Moula
Issouf Madi Moula