Un jeune homme a été interpellé par la police de Mamoudzou dimanche dernier en possession de deux kilos de résine de bangué (cannabis). Placé en garde à vue, il a expliqué  “être arrivé illégalement d’Anjouan par kwassa et s’être acquitté du montant du voyage en acceptant de porter le paquet pour le compte de trafiquants” précise la police.
Paradoxe de la justice à Mayotte, l’individu s’est vu délivrer une convocation au tribunal avant d’être envoyé au centre de rétention administrative en vue de son expulsion vers les Comores. Il y a donc peu de chances qu’il soit présent à son propre procès.