Alors que la grève au Conseil départemental devait, selon un communiqué envoyé hier soir, entraîner une interruption du service des barges, les grévistes ont opté pour une option plus populaire ce matin. Les deux amphidromes, le Polé et le Karihani se relaient pour la traversée, mais celle-ci est gratuite pour les piétons et les deux-roues. « Par contre aucune voiture ne peut embarquer, précise un gréviste sur place. Sauf les urgences, ambulances, pompiers etc. »

L'amphidrome Karihani
L’amphidrome Karihani