Les voisins ne cachent pas leur peur alors que la météo annonce de nouvelles pluies.
Les habitants du quartier doivent être relogés, mais où ?

Dans un communiqué, l’association des maires de Mayotte réclame la construction de centres d’accueil pour les familles en difficulté.
« Un glissement de terrain s’est produit dans un quartier de Koungou dans la nuit mercredi 10 au jeudi 11 janvier courant, faisant cinq morts dans une même famille. Ce drame consécutif à des pluies diluviennes peut se renouveler sur d’autres quartiers où vivent des personnes en situation de précarité aigues.

L’Association des Maires de Mayotte présente ses condoléances à la famille endeuillée et appelle la population à être particulièrement vigilante durant cette période de forte pluie.

Face à ces drames humains qui risquent de se reproduire dans d’autres communes, les collectivités locales sont dépourvues de centres d’accueil pour la prise en charge et l’hébergement des personnes en difficulté.

L’Association des Maires de Mayotte demande à l’Etat de faire intervenir la solidarité nationale pour l’aide aux victimes des catastrophes naturelles et mettre en oeuvre un programme de construction de centres d’accueil dignes pour les populations vivant dans la précarité économique et social et enfin, d’examiner dès à présent les conditions propices pour que de tels drames ne se reproduisent. »