Le gouvernement a déclenché, ce jeudi après-midi, l’alerte attentat à Grasse (Alpes-Maritimes) après une fusillade au lycée Alexis de Tocqueville qui dépend de l’académie de Nice. Plusieurs blessés seraient à déplorer.
Alerte attentat

Le ministère de l’Intérieur a donc déclenché son « système d’alerte et d’information des populations » et la protection civile des Alpes-maritimes a recommandé sur Twitter aux habitants de la ville de rester chez eux. Une personne aurait été interpellée et une autre serait en fuite. Le Raid est sur place.

Par ailleurs, à Paris, un courrier piégé a explosé au siège du FMI. Une personne a été légèrement blessée au moment de l’ouverture de la lettre ce jeudi matin. Le courrier  était destinée au chef du bureau européen du fonds monétaire international mais c’est son assistante de direction qui a été brûlée aux mains et au visage notamment.

Par mesure de précaution, une partie du personnel a été évacuée. Le président François Hollande a, là aussi, évoqué un « attentat ». Le parquet antiterroriste s’est saisi du dossier.
Hier mercredi à Berlin, un « mélange explosif » a déjà été découvert au ministère allemand des Finances, expédié depuis la Grèce.

 

image_pdfFaites un PDF avec l'article

Comments are closed.