L’épidémie de gastro-entérite, qui a débuté à Mayotte au mois de juin, s’est poursuivie au cours des deux dernières semaines, signale l’Agence régionale de Santé (ARS) dans son bulletin du jour. Depuis le début de l’épidémie, 582 passages pour gastro-entérite ont été rapportés par les urgences du CHM. Les nourrissons (moins de 2 ans) représentaient près de 70% de ces consultations.

Situation gastro MayotteLes différents indicateurs montrent que la transmission est toujours en cours, touchant donc principalement les personnes fragiles.

L’ARS OI rappelle l’importance d’une réhydratation précoce dès l’apparition des premiers symptômes, en buvant de l’eau régulièrement. Des solutés de réhydratation peuvent aussi être utilisés pour prévenir la déshydratation chez l’enfant.

Nettoyage des mains et des objets du quotidien

Concernant les mesures d’hygiène à respecter pour éviter d’attraper la maladie, l’ARS indique que le lavage des mains est une mesure simple à observer à tous les âges, les mains constituent en effet le vecteur le plus important des virus des gastro-entérites. Ces lavages doivent être «soigneux au savon et fréquents».

Il est également important de nettoyer avec des produits adaptés (détergents, eau javellisée…), les objets que nous touchons au quotidien, les poignées de portes par exemple, car les virus qui transmettent les gastro-entérites sont très résistants dans l’environnement.

Enfin, l’ARS renouvelle ses conseils d’hygiène stricte pour les personnes travaillant en collectivité ou en préparation de repas.

image_pdfFaites un PDF avec l'article

Comments are closed.