L’indice des prix à la consommation dressé par l’Insee pour le mois de novembre conclut à une situation “stable” pour le mois dernier. “Les hausses des prix de l’énergie et dans une moindre mesure de l’alimentaire sont compensées par les baisses des prix des produits
manufacturés et du transport aérien” écrit l’Insee qui constate une légère hausse de 0.7% des prix en moyenne, contre 1,9% de hausse en France hors Mayotte.
En novembre, les prix de l’énergie ont fait un bon vers le haut (avant de s’effondrer en décembre) prenant 1,2%. Jusqu’à la baisse de décembre, c’était le quatrième mois de hausse consécutive.
Du côté des produits alimentaires, la hausse est légère, +0,1%. Les prix moyens sont tirés vers le haut pas une hausse notable des produits frais, des boissons sans alcool et des produits céréaliers. Les produits laitiers et les œufs ont en moyenne baissé.
Sur un an, la hausse des produits alimentaires atteint 2,8% à Mayotte contre 1,9% dans le reste du pays.
Vêtements et chaussure au contraire, poursuivent leur baisse et tirent vers le bas le coût des produits manufacturés. Ces derniers ont baissé de 4,7% à Mayotte en un an contre à peine 0,3% en métropole.
Le prix des services est quant à lui en moyenne en légère baisse en novembre, grâce aux  télécommunications et au secteur aérien. Mais si on regarde sur un an, on constate à l’inverse une hausse globale de 1,9% du prix de ces services à Mayotte. Une hausse presque deux fois plus importante que dans le reste de la France.

La méthodologie appliquée par l’Insee